FR

Tintin à Bombay

Qui a dit que Tintin ne voyageait plus ? L'année 2019 a été marquée par le nonantième anniversaire de ce personnage éternellement « bien dans sa case » et d’un dynamisme à l’échelle internationale. Et que dire alors des événements en rapport avec les commémorations de l’aventure lunaire, réelle ou fictive... l’autre sujet brûlant de cette année riche en couleurs et en diversités !

Cet élan planétaire a culminé avec la tenue d’un événement hors norme : la projection du documentaire Tintin Moonwalker, au Nehru Centre de Bombay, en compagnie du Consulat Général de Belgique et de quelque 900 étudiants invités, originaires de 14 écoles différentes du pays. Nous avons non seulement été étonnés de la grande affluence à la projection du film, mais également de la renommée de Tintin auprès du jeune public indien. En signe de reconnaissance et de gratitude, Tintin n’a pas hésité à payer de sa personne en se plongeant dans cette ville bouillonnante de 22.000.000 d’habitants (le grand Bombay), soit deux fois plus que la Belgique, mais sur un territoire de 603,4 km2 (alors que la Belgique a une superficie de 35.000 km2).

Une vraie fourmilière en activité

Deux millions de navetteurs transitent chaque jour par la Central Station (patrimoine de l’Unesco), croisant (à l’image de capitaine Haddock) au passage des vaches qui broutent le tarmac, évitant les crachats (non des lamas mais des citoyens). Un véritable fléau...

Gare Chhatrapati Shivaji, gare centrale de Bombay (ex Victoria Terminus)

Gare Victoria avant 1889

Remarquez le dessin du crabe

Les vaches font partie du décor

Signalisation invitant à ne pas cracher
En Inde, le train est une aventure à part entière, un must to do. Ce qui nous a frappés, nous dirions même plus, ce qui a « pincé » notre imagination, c’est la présence du crustacé décapode (célébré dans Le Crabe aux pinces d’or) comme signalétique pour les voitures réservées aux personnes en situation de handicap, de maladie...

Un peu de tout

Bombay, ville de contrastes où tout est possible et où se côtoient les extrêmes – les centres d’affaires florissants et les slums (les bidonvilles repoussants), la modernité et le… séculaire. Et que dire de l’incroyable contraste des couleurs ! Des nuances, des palettes, des coloris, des teintes sans pareils, que ce soit dans la panoplie vestimentaire de la population, sur les marchés, mais aussi dans la ville, sur les façades de dizaines de milliers d’édifices (dont plusieurs centaines de gratte-ciel qui avoisinent les cent mètres de hauteur).
Scènes de Bombay

Pause midi

Imaginer l’inimaginable, comme l’acheminement de millions de dabba (boîtes) contenant le repas de midi (à l’origine fait à la maison) sur les lieux de travail. Une logistique ancestrale et unique, assurée par les dabbawallahs. L’originalité de ce système est de marquer la boîte d’un code unique constitué de couleurs et de lettres (compréhensibles même par des illettrés).
Scènes de Bombay
Chaque boîte reçoit ainsi une inscription avec l’adresse de livraison et la gare de débarquement. À chaque livreur local est assigné un secteur de la ville qu’il connaît parfaitement, et qui lui permet de choisir un itinéraire alternatif, en cas de besoin et afin d’assurer une efficacité constante et rapide du service — (source Wiki).
Dans le centre, les dabbawallahs sont rassemblées dans les zones proches des gares (*) pour prendre en charge la livraison des boîtes.
(*) Chhatrapati Shivaji Maharaj Terminus / Gare centrale Victorienne
(*) Church Gate Railway

Blanchisserie en gros

Autre particularité propre (c’est le cas de le dire) à cet immense pays : la grande blanchisserie à ciel ouvert de Bombay : Dhobi Ghat. Elle, fonctionnant encore à l’huile de bras et à la sueur du front, est au passage, la plus grande du genre au monde ! Les laveurs, connus sous le nom de dhobis, travaillent en plein air pour nettoyer les vêtements et le linge des hôtels et hôpitaux de Bombay. Elle a été construite en 1890.

Dhobi Ghat, la laverie géante en plein air

Le marché, expérience de l’ultime

Avec une visite au Marché des Voleurs, l’expérience du voyageur est poussée à son paroxysme. Comme sur le bon vieux Marché aux Puces du Secret de la Licorne à Bruxelles, on trouve de tout au Chor Bazaar. Il est constitué d’un immense dédale de ruelles bordées de commerces d’antiquités et de brols en tous genres, comme on dirait en brusseleer (le patois de Bruxelles, souvent présent dans les aventures de Tintin) !
Scènes de Bombay
Et Bollywood n’est pas loin, les affiches des latin lovers de l’Asie colorent les devantures. Dans un air suffocant, Tintin a poursuivi sa longue marche en visitant une école, avec près de 600 élèves dans des uniformes impeccables et au comportement irréprochable, écoutant avec une grande attention leurs maîtres respectifs… un modèle pour l’Europe, de quoi faire rêver nos enseignants, surtout les plus anciens d’entre eux !

À voir absolument, entre autres...

Bien entendu, ces quelques instantanés ne représentent qu’un aperçu rapide et très succinct d’une réalité d’un monde très éloigné du nôtre. Mais pour conclure sur une note magique, Tintin et ses amis vous conseillent de ne rater sous aucun prétexte, si votre chemin devait passer par l’Inde, la visite de L’Île aux Éléphants et ses formidables grottes, dont celle de Shiva, un hall à piliers (mandapa) d’un quarantaine de mètres de côté. Ce lieu est très symbolique de la culture hindoue.

Une grotte de L’Île aux Éléphants - Shiva
Tintin en Inde, avec quelques incontournables :
Lire les albums : Lire le Carnet de voyage : L'Inde.
Pas encore de commentaire
ou pour écrire un commentaire.
Créez votre compte Tintin
De 5 à 12 lettres et/ou chiffres
Une confirmation sera envoyée à cette adresse
Minimum 6 caractères
Suite...
Vous êtes sur le site officel de Tintin.
Consultez notre politique de confidentialité
Merci ! Pour vérifier votre email, veuillez entrer le code à 4 chiffres que vous avez reçu à .
Si vous ne l'avez pas reçu, vérifiez l'adresse ou regardez dans votre courier indésirable.
Les chiffres ne sont pas bons...
Retour
Suite...
Merci !
Votre compte est maintenant prêt à être créer.

En créant votre compte, vous acceptez de vous conformer aux Conditions générales de Tintin.com.

Vous acceptez de recevoir de la part de Tintin.com des notifications personnalisées liées à Tintin (nouveaux événements ou expositions, nouveaux livres ou produits etc.).

Vous pourrez régler vos préférences de notifications dans votre compte.

  
Merci d'accepter les conditions
Créer mon compte Tintin
Connexion
Mot de passe oublié
Entrez votre email, vous allez recevoir un lien pour réinitialiser votre mot de passe.
Mot de passe oublié
Un email avec un lien pour réinitialiser votre mot de passe a été envoyé à votre adresse.
Logo Tintin

Pour accéder à ce contenu, vous devez être inscrit à Tintin.com

Connexion / inscription
Pour obtenir votre passeport syldave, vous devez d’abord créer un compte Tintin.com.
Inscrit depuis le
Dernière connexion le
Logo Tintin English Nederlands Español 中文 日本語