Les dessous de "L’Affaire Tournesol", dernier épisode

À l'occasion de l'anniversaire de notre inventeur de génie, le Professeur Tournesol, nous avons le plaisir de vous présenter : Les dessous de L’Affaire Tournesol. Suite aux succès des deux précédentes publications, Toutes les facettes des Bijoux de la Castafiore et Les écarts de Vol 714 pour Sydney, Tryphon Tournesol, qui a soufflé ses 80 bougies le 5 mars dernier, se devait bien d'être mis à l'honneur dans cette nouvelle série.
© Hergé / Tintinimaginatio - 2024
Nous nous intéressons donc à L’Affaire Tournesol. Signalons-en dès à présent deux particularités : contrairement au diptyque précédent, consacré à l’aventure lunaire, cette nouvelle aventure sera prépubliée d’une traite dans le journal Tintin, et ce du 22 décembre 1954 au 22 février 1956. Ensuite, dès la page 44, le récit aura les honneurs de la double page centrale de l’hebdomadaire. La composition de cette double page engendrera encore pas mal de différences. Nous aurons l’occasion d’y revenir, mais il faut savoir que malgré l’antériorité de la parution dans le journal Tintin, les planches ont d’abord été réalisées en vue de l’album et ont été remontées ensuite pour une publication « à l’italienne » dans le journal Tintin.
Rendez-vous chaque jeudi pour découvrir en détail tous les éléments qui différencient la publication en album de la parution de l’histoire dans le journal Tintin.

Épisode 28 : La fin de l’aventure

Cette dernière page s’ouvre dans le journal Tintin sur un dernier résumé qu’Hergé a choisi d’illustrer avec le landau du petit dernier de Séraphin Lampion. La première case de cette planche a été ajoutée lors du remontage de l’histoire de quatre en trois bandes.
Case A1 de la planche 62 publiée dans le journal Tintin belge du 22 février 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Cases A2 et A3 de la planche 62 publiée dans le journal Tintin belge du 22 février 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Case A1 de la planche 62 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Rien d’autre n’est à signaler sur cette page qui referme donc cette petite analyse des différences entre la publication de l’histoire dans le journal Tintin et sa parution en album.

Case C5 de la planche 62 publiée dans le journal Tintin belge du 22 février 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Case D3 de la planche 62 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Épisode 27 : Home sweet home

Les plans ont disparu du parapluie ? Qu’à cela ne tienne, le parapluie, barré d’un grand point d’interrogation est en vedette pour illustrer le résumé de cette semaine. Ce sont ici les trois dernières cases de cette page 61 qui ont été quelque peu modifiées, sur la droite ou la gauche, lors du remontage de quatre en trois bandes.
Case A1 de la planche 61 publiée dans le journal Tintin belge du 15 février 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Cases C1, C2 et C3 de la planche 61 publiée dans le journal Tintin belge du 15 février 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Cases C3, D1 et D2 de la planche 61 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Épisode 26 : Trouvé ou perdu ?

Cette semaine un dessin du char vu de profil a été choisi pour accompagner le résumé. Au remontage une nouvelle case apparaît : celle où l’on voit le char s’éloigner du poste de douane. Enfin, à Genève, le bureau des objets trouvés s’est transformé en bureau des objets perdus, tandis que quelques onomatopées ont été modifiées dans une case.
Case A1 de la planche 60 publiée dans le journal Tintin belge du 8 février 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Cases A4 et A5 de la planche 60 publiée dans le journal Tintin belge du 8 février 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Case A3 de la planche 60 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Cases C1 et C2 de la planche 60 publiée dans le journal Tintin belge du 8 février 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Cases B3 et B4 de la planche 60 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Épisode 25 : Quand le canon parle

La case avec le résumé est ici enrichie d’une représentation du canon qui s’apprête à tirer sur nos amis. Cette semaine c’est la grande case où le char passe en trombe devant le canon explosé qui prend du galon lors du remontage. Un petit changement de dialogue par la suite est tout ce qui diffère entre les deux versions de cette page.
Case A1 de la planche 59 publiée dans le journal Tintin belge du 1er février 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Case A3 de la planche 59 publiée dans le journal Tintin belge du 1er février 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Case A3 de la planche 59 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Case B2 de la planche 59 publiée dans le journal Tintin belge du 1er février 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Case B2 de la planche 59 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Épisode 24 : Arrête ton char !

Cette séquence où Tintin et ses amis s’emparent du char lancé à leur poursuite s’ouvre sur un rappel de leur accident de voiture. Pas de case ajoutée sur cette page mais à nouveau un recentrage suivi de la superposition de deux cases. Du coup, la place manquant, le texte en a été remanié. On épinglera pour terminer un changement de vocabulaire dans les propos du soldat qui s’apprête à tirer sur le char.
Case A1 de la planche 58 publiée dans le journal Tintin belge du 25 janvier 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Cases B3, B4 et B5 de la planche 58 publiée dans le journal Tintin belge du 25 janvier 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Cases C1, C2 et C3 de la planche 58 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Case C5 de la planche 58 publiée dans le journal Tintin belge du 25 janvier 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Case D4 de la planche 58 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Épisode 23 : Par tous les poils de la moustache de Plekszy-Gladz !

Le résumé est cette semaine accompagné du colonel Sponsz vociférant au téléphone. On signalera encore un changement dans la manière de s’exprimer de Tintin, tandis qu’on observera que dans l’album, Tintin, tout en conduisant, commence déjà à se débarrasser de son déguisement. Enfin, lors du remontage pour le journal Tintin, une case a à nouveau été ajoutée : le char lancé à leur poursuite.
Case A1 de la planche 57 publiée dans le journal Tintin belge du 18 janvier 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Cases A6, A7 et B1 de la planche 57 publiée dans le journal Tintin belge du 18 janvier 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Cases B1, B2 et B3 de la planche 57 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Case B4 de la planche 57 publiée dans le journal Tintin belge du 18 janvier 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Cases C2 de la planche 57 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Cases C2, C3, C4, C5 et C6 de la planche 57 publiée dans le journal Tintin belge du 18 janvier 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Cases C2, C3, C4, C5 et C6 de la planche 57 publiée dans le journal Tintin belge du 18 janvier 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Épisode 22 : Cela ne date pas d’hier (mais d’avant-hier !)

Le résumé, cette semaine, s’ouvre sur une vue de la forteresse de Bakhine dans laquelle se sont introduits Tintin et le capitaine Haddock dans le but d’en sortir leur ami Tournesol. C’est tout d’abord le bureau du major Kardouk qui retiendra notre attention. La date qui figure sur le calendrier apparent derrière son bureau a été modifiée, nous ramenant deux jours avant, tandis que la devise figurant sous le portrait a été effacée. On remarquera encore le recentrage et la superposition de deux vignettes. Enfin, on constatera que le secrétaire du colonel Sponsz porte également le brassard déjà évoqué précédemment (voir post 20).
Case A1 de la planche 56 publiée dans le journal Tintin belge du 11 janvier 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Case A4 de la planche 56 publiée dans le journal Tintin belge du 11 janvier 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Case A3 de la planche 56 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Cases C1 et C2 de la planche 56 publiée dans le journal Tintin belge du 11 janvier 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Cases C4 et C5 de la planche 56 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Case B3 de la planche 56 publiée dans le journal Tintin belge du 11 janvier 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Case B4 de la planche 56 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Épisode 21 : Ajouts et nouvelles cases

Comme pour annoncer le gag qui va suivre, la bouteille de champagne dans son seau sert de support au résumé. Plusieurs petits détails ont été rajoutés pour la sortie en album. Le brassard déjà épinglé la semaine passée se retrouve bien évidemment à nouveau sur la manche du colonel Sponsz mais a aussi été rajouté sur celle du major Kardouk. À l’avant-dernière case, on peut observer un surcroît de décorations sur la poitrine du maréchal Plekszy-Gladz dont le portrait est accroché au mur derrière le major Kardouk. Enfin, on notera à nouveau l’apparition de deux cases pour la parution dans le journal Tintin.
Case A1 de la planche 55 publiée dans le journal Tintin belge du 4 janvier 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Planche 55 publiée dans le journal Tintin belge du 4 janvier 1956 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Planche 55 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Épisode 20 : Une casquette embarrassante

En début de page 54, pour accompagner le résumé, nous découvrons le colonel Sponsz qui fait le pied de grue devant la porte de la loge de la Castafiore. Un peu plus loin c’est une case où ce même colonel Sponsz découvre avec stupeur la casquette du capitaine Haddock, sur laquelle il s’est assis par mégarde, qui sera ajoutée dans l’hebdomadaire. Notons enfin à la dernière case l’apparition d’un brassard sur la manche gauche du colonel.
Case A1 de la planche 54 publiée dans le journal Tintin belge du 28 décembre 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Cases B1, B2, B3 et B4 de la planche 54 publiée dans le journal Tintin belge du 28 décembre 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Cases B2, B3 et B4 de la planche 54 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Case C6 de la planche 54 publiée dans le journal Tintin belge du 28 décembre 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Case D4 de la planche 54 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Épisode 19 : Rien à signaler

Le résumé figurant au début de la page 53 est agrémenté d’une affiche de l’opéra Faust dans lequel se produit la Castafiore. Regardons-la de plus près et nous voyons apparaître sous le nom de la cantatrice le nom d’un ténor, un certain E.P. Jacobini. Il s’agit là d’un clin d’oeil de Hergé à son ancien collaborateur E.P. Jacobs, le créateur en bande dessinée de la série Blake et Mortimer, qui a effectivement été chanteur d’opéra dans sa jeunesse. C’est d’ailleurs sous le même nom de Jacobini qu’il l’avait déjà représenté en couverture de l’album Les Cigares du Pharaon.
Case A1 de la planche 53 publiée dans le journal Tintin belge du 21 décembre 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Pour le reste, pas grand chose à signaler; ici aucune case n’est rajoutée, le nouveau format ayant été obtenu par l’augmentation de la largeur de certaines cases principalement à la première bande. Vous le découvrez ci-après. Epinglons toutefois l’apparition de l’onomatopée TOC TOC TOC à l’avant-dernière case.
Planche 53 publiée dans le journal Tintin belge du 21 décembre 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Planche 53 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Rectificatif et précisions

Une importante précision nous a été apportée par l’éminent hergéologue Philippe Goddin, lecteur attentif de notre rubrique et qui a eu la chance de pouvoir examiner les planches originales des deux versions. Malgré l’antériorité de la parution dans le journal Tintin, Hergé a dès le départ imaginé et créé son histoire en vue d’une édition en album. Et lorsque en cours de parution dans le journal Tintin il a été décidé d’une publication au format à l’italienne il a alors remanié certaines cases. En effet, les planches « à l’italienne » ont été réalisées par collage de bromure et ajouts de vignettes à partir des planches originales déjà réalisées. Contrairement à ce qui a été publié à ce jour, ce sont sont donc bien des cases qui ont été rajoutées pour le journal Tintin et non des cases qui ont été supprimées pour la sortie en album. Le résultat en est le même, mais cette précision méritait d’être soulignée. Les épisodes précédents ont été modifiés en conséquence et bien sûr il en sera tenu compte pour les épisodes à venir.

Rendez-vous dès jeudi prochain pour l’épisode 19 : Rien à signaler

Épisode 18 : Question de confiance

À la page 52 c’est la destruction d’une ville – on apprendra heureusement par la suite qu’il ne s’agit que d’une maquette – qui accompagne le résumé de début de page. Et c’est la case où l’orateur compatit avec cynisme à la déception de son auditoire qui doit regretter ne n’avoir pas assisté à la vraie destruction d’une vraie ville, qui complète le remontage de la double page. Mais confiance, ce n’est que partie remise. Et pour ne rien perdre de ce monologue savoureux autant que choquant, dans l’album, ces paroles sont intégrées dans le phylactère de la case précédente.
Case A1 de la planche 52 publiée dans le journal Tintin belge du 14 décembre 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Cases A4, A5 et B1 de la planche 52 publiée dans le journal Tintin belge du 14 décembre 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023.
Cases A3 et B de la planche 52 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023.

Épisode 17 : Il n’y a pas le feu

La lampe qui explose a été retenue pour illustrer le résumé de la page 51. Tandis que pour procéder au remaniement nécessaire au passage à l’italienne Hergé a ici ajouté la case où le feu de circulation passe à l'orange. Deux autres vignettes ont été aussi fortement remaniées, l’une d’elles voyant son texte légèrement modifié et amputé, par manque de place, alors que l’autre sera partiellement redessinée. Même si, on le sait, l’histoire a été entièrement recolorisée pour la sortie en album, notons encore la permutation des couleurs pour les deux premières voitures arrêtées au feu.
Case A1 de la planche 51 publiée dans le journal Tintin belge du 7 décembre 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023.
Cases A6, B1, B2 et B3 de la planche 51 publiée dans le journal Tintin belge du 7 décembre 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023.
Cases B1, B2 et B3 de la planche 51 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023.

Épisode 16 : Où il est encore question de téléphone

Pour compléter le résumé d’introduction de la page 50, c’est ici une porte de chambre d’hôtel qui a été retenue. Celle derrière laquelle tambourine avec vigueur un des agents bordures. Comme précédemment, malgré un recadrage de certaines cases, Hergé a dû procéder à l’ajout d’une case pour passer de la page unique de l’album à la double page du journal Tintin. Et à nouveau c’est une case où un des protagonistes - en l’occurence un des agents de la Zep - téléphone.
Case A1 de la planche 50 publiée dans le journal Tintin belge du 30 novembre 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Cases B6, B7 et C1 de la planche 50 publiée dans le journal Tintin belge du 30 novembre 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023.
Cases C3 et C4 de la planche 50 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023.

Épisode 15 : Allo, Allo

Page 49 ce sont nos deux policiers mis à l’honneur la semaine passée qui illustrent le résumé d’introduction. Un nouveau rajout d’un appel téléphonique intervient ici lors du remontage à l’italienne. Il s’agit de la scène où un garçon de restaurant dénonce nos deux héros à la police secrète.
Case A1 de la planche 49 publiée dans le journal Tintin belge du 23 novembre 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2024
Cases C2, C3 et C4 de la planche 49 publiée dans le journal Tintin belge du 23 novembre 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2024
Cases D1 et D2 de la planche 49 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023.

Épisode 14 : Parler pour ne rien dire

À la page 48, ce sont deux têtes, celles de Tintin et de Haddock, qui accompagnent le résumé d’introduction. Et si, à nouveau, certaines cases ont été recadrées pour favoriser le passage d’une page à l'italienne à une page verticale, le plus intéressant ici est une case du journal Tintin qui n’a pas été reprise en album. Tintin y parle de la pluie et du beau temps afin de donner le change aux deux policiers qui enregistrent la conversation. En fait cette case cède sa place à celle dans laquelle les deux policiers enregistrent, scène qui a été très fortement recadrée et dont le dialogue a été entièrement remanié.
Case A1 de la planche 48 publiée dans le journal Tintin belge du 16 novembre 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2024
Cases C4, C5, C6, C7 et C8 de la planche 48 publiée dans le journal Tintin belge du 16 novembre 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2024
Cases D3, D4, D5 et D6 de la planche 48 de l'album (1956) Hergé/Tintinimaginatio - - 2024

Épisode 13 : Deux fois rien

Pour les deux pages qui suivent, la 46 et la 47, il n’y a pas grand chose à signaler. Les deux dessins qui accompagnent le résumé sont respectivement un détail de l’aéroport de Cointrin et un policier de l’aéroport de Szohôd. On notera au fil des pages l’orthographe changeante du deuxième ‘o’ de « Szohôd », parfois sans accent, parfois avec des trémas, parfois avec un accent circonflexe.

Case A1 de la planche 46 publiée dans le journal Tintin belge du 2 novembre 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Case A1 de la planche 47 publiée dans le journal Tintin belge du 9 novembre 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Encore un petit détail qui montre la minutie à rendre les aventures de Tintin intemporelles. Dans le journal Tintin, à deux reprises, apparaît un petit calendrier clairement daté de 1955, année de parution de l’histoire dans l’hebdomadaire. Dans l'album, si nous retrouvons toujours ce même calendrier, la date en a été supprimée.
Cases B1 et B2 de la planche 47 publiée dans le journal Tintin belge du 9 novembre 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Cases B1 et B2 de la planche 47 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Épisode 12 : Un pépin à la réception

Le résumé de la double page suivante, la 45, est agrémenté d’un dessin de Milou tenant un parapluie dans sa gueule, à nouveau inspiré d’un élément de la dernière case de la page précédente. Nous retrouvons toujours ici plusieurs cases recadrées. Comme particularité, épinglons la manière dont le quidam « réceptionne » son parapluie. Cette case a été entièrement redessinée pour la sortie de l’album… en n’oubliant pas cette fois les gants du personnage, négligés lors de la parution dans le journal Tintin.
Planche 45 “à l'italienne” publiée dans le journal Tintin belge du 26 octobre 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Planche 45 de l'album (1956) © Hergé / Tintinimaginatio - 2024

Épisode 11 : Honneur et remontage

Nous arrivons à présent à la fameuse page 44 à partir de laquelle L’Affaire Tournesol eut les honneurs d’une double page dans le journal Tintin, double page qui a été montée à partir d’une seule de l’album, ce qui, on s’en doute, va engendrer de nombreuses différences, petites ou grandes. Quasi toutes les cases ont été retravaillées, la plupart étant quelque peu ralongées, en hauteur ou en largeur, pour le journal Tintin. Nous n’allons pas nous y attarder. Relevons quelques modifications plus caractéristiques. Ainsi, chaque double planche est précédée d’une case comprenant un résumé de l’histoire et une illustration – ici la cabine téléphonique présente à la dernière case de la planche 43. De même, la femme de Séraphin Lampion n’apparaît plus dans l’album. Ou encore la permutation de deux cases qui implique que les deux espions s’expriment en regardant le car dans lequel vont embarquer Tintin et le capitaine, et non plus le comptoir de l’aéroport.
Planche 44 “à l'italienne” publiée dans le journal Tintin belge du 19 octobre 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - - 2024
Planche 44 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - - 2024

ERRATUM | Épisode 8 : Murs, ville et… plaques

Nous avons débuté l'épisode 8 en annonçant qu'Alfredo Cartoffoli, Tintin et le Capitaine Haddock ont traversé en trombe la place d'un petit village suisse lors d'un jour de marché. Nous félicitons nos lecteurs attentifs qui ont remarqué notre maladresse et ont donné des sueurs froides à notre rédaction. En effet, il ne s'agissait pas d'un village suisse mais bel et bien d'un village français ! Le drapeau tricolore flottait fièrement au-dessus de la Mairie, un monument avec un soldat et un coq trônait sur la place et la carotte du débit de tabac était typiquement française. Après de longues relectures attentives, nous pouvons enfin rectifier notre erreur et la suppléer d’une explication.
Tintin et le Capitaine Haddock ont une mission : retrouver le professeur Tournesol et récupérer son invention. Leur traque des ravisseurs les amène à l'ambassade bordure en Suisse qu'ils décident d'épier dans la pénombre de la nuit. Mais soudain, un hélicoptère se pose dans le jardin… et que voient-ils au loin ? Une silhouette familière ! Celle du professeur Tournesol ! Les deux amis n'hésitent pas une seconde et passent à l'assaut. Les ravisseurs s'enfuient avec le professeur par les eaux tandis que Tintin et Haddock les suivent par les airs en hélicoptère réquisitionné pour l'occasion. Une course poursuite effrénée commence et s'étend alors sur plusieurs pages.
Et là, sans crier gare, nous avons perdu le fil de la localisation, car il semble qu'une frontière ait été franchie ! En effet, c'est la case C1 de la page 31 et la case D3 de la page 33 qui nous ont remis sur la piste. Pour la première, cela ne pouvait pas être plus clair.
Case C1 de la planche 31 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Mais c’est surement la deuxième qui a mis fin à nos doutes. Les ravisseurs, qui avaient entre-temps remis pieds sur terre et poursuivi en voiture, passent une indication de distance "Cervens 5,2 km". Cervens est bien une commune française située dans le Chablais, dans le département de la Haute-Savoie. Étant située à 30 km de Genève, nous pouvons affirmer que nos compagnons se trouvaient bien en France quelques pages plus loin.
Case D3 de la planche 33 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Nous espérons que cette rectification satisfera nos lecteurs les plus pointilleux et leur donnera envie de poursuivre leur lecture !

Épisode 10 : Une certaine coupure de presse

Cette semaine nous allons nous intéresser à la coupure de presse que le capitaine Haddock fait découvrir à Tintin. Nous constatons tout d’abord que d’une version à l’autre le texte a été entièrement recomposé. Ensuite les deux colonnes qui en constituent le corps ont été permutées et même complétées de quelques mots. Enfin les plus attentifs auront remarqué que dans le journal Tintin la capitale Bordure est déjà orthographiée « Szohôd » alors que les phylactères par lesquels s’expriment le capitaine Haddock ou le préposé de l’aéroport mentionnent encore « Zsohǒd » (voir l'épisode 9).
Strip A de la planche 43 publiée dans le journal Tintin belge du 12 octobre 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Strip A de la planche 43 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Épisode 9 : Apophtegmes et paroles en l’air

Dans son souci de perfection, Hergé va être amené à modifier de nombreux phylactères de cette histoire d’espionnage. Que ce soit pour répartir plus harmonieusement un même texte à l’intérieur du phylactère ou pour modifier certaines paroles prononcées, les différences entre les deux versions sont aussi nombreuses que diversifiées. En voici un petit florilège.
Case B1 de la planche 2 publiée dans le journal Tintin belge du 29 décembre 1954 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Case B1 de la planche 2 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Case B3 de la planche 19 publiée dans le journal Tintin belge du 27 avril 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023.

Case B3 de la planche 19 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023.

Case B2 de la planche 25 publiée dans le journal Tintin belge du 8 juin 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023.

Case B2 de la planche 25 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023.

Case A2 de la planche 26 publiée dans le journal Tintin belge du 15 juin 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023.

Case A2 de la planche 26 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023.

Case A1 de la planche 41 publiée dans le journal Tintin belge du 28 septembre 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023.

Case A1 de la planche 41 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023.
Strip B de la planche 43 publiée dans le journal Tintin belge du 12 octobre 1955 © Dargaud/Lombard - Hergé/Tintinimaginatio - 2023
Strip B de la planche 43 de l'album (1956) © Hergé/Tintinimaginatio - 2023

Épisode 8 : Murs, ville et … plaques

C’est par ce clin d’œil à Victor Hugo que nous introduisons une nouvelle différence constatée entre les deux versions de L’Affaire Tournesol. Dans la vignette reproduite ci-après, Alfredo Cartoffoli qui a embarqué, dans sa Lancia Aurélia 54, Tintin et le capitaine Haddock traverse en trombe la place d’un petit village suisse* un jour de marché. À droite de cette image nous apercevons deux axes d’accès à cette place. Ces deux rues sont chacune pourvues d’une plaque, mais si dans la version du journal Tintin ces plaques sont vierges de toute indication, pour la parution en album nous distinguons bien le nom de chacune des rues, respectivement rue Victor Hugo et rue du Commerce.
Case B de la planche 38 publiée dans le journal Tintin belge du 7 septembre 1955 © Dargaud/Lombard - © Hergé / Tintinimaginatio - 2024
Case B de la planche 38 de l'album (1956) © Hergé / Tintinimaginatio - 2024
*Le village n'est pas suisse mais bien... français (erratum).

Épisode 7 : Quelques onomatopées…

Hergé, chaque fois qu’il en aura l’occasion, s’efforcera d’améliorer son œuvre. C’est ainsi qu’entre la parution dans le Journal Tintin et la sortie de l’album, de nombreuses onomatopées seront retravaillées pour mieux coller à la réalité acoustique qu’elles sont censées représenter. Que ce soit au niveau graphique ou au niveau de l’emplacement au sein de la case, les différences sont nombreuses entre les deux versions de l’histoire. En voici une petite sélection loin d’être exhaustive.

Case B5 de la planche 2 publiée dans le journal Tintin belge du 29 décembre 1954 © Dargaud/Lombard - © Hergé / Tintinimaginatio - 2024

Case B5 de la planche 2 de l'album (1956)© Hergé / Tintinimaginatio - 2024

Case B3 de la planche 3 publiée dans le journal Tintin belge du 5 janvier 1955 © Dargaud/Lombard - © Hergé / Tintinimaginatio - 2024

Case B3 de la planche 3 de l'album (1956) © Hergé / Tintinimaginatio - 2024
Case C4 de la planche 3 publiée dans le journal Tintin belge du 5 janvier 1955 © Dargaud/Lombard - © Hergé / Tintinimaginatio - 2024
Case C4 de la planche 3 de l'album (1956) © Hergé / Tintinimaginatio - 2024

Case D3 de la planche 3 publiée dans le journal Tintin belge du 5 janvier 1955 © Dargaud/Lombard - © Hergé / Tintinimaginatio - 2024

: Case D3 de la planche 3 de l'album (1956) © Hergé / Tintinimaginatio - 2024
Case B1 de la planche 6 publiée dans le journal Tintin belge du 26 janvier 1955 © Dargaud/Lombard - © Hergé / Tintinimaginatio - 2024
Case B1 de la planche 6 de l'album (1956) © Hergé / Tintinimaginatio - 2024
Case C4 de la planche 22 publiée dans le journal Tintin belge du 18 mai 1955 © Dargaud/Lombard - © Hergé / Tintinimaginatio - 2024
Case C4 de la planche 22 de l'album (1956) © Hergé / Tintinimaginatio - 2024

Case B2 de la planche 28 publiée dans le journal Tintin belge du 29 juin 1955 © Dargaud/Lombard - © Hergé / Tintinimaginatio - 2024

Case B2 de la planche 28 de l'album (1956) © Hergé / Tintinimaginatio - 2024

Épisode 6 : Il n’y a pas d’heure pour les braves !

Pour la sortie en album le panneau d’interdiction de stationnement a été complété par la mention des heures auxquelles cette interdiction s’applique, en l’occurrence de 11 H à 18 H.

Case B3 de la planche 20 publiée dans le journal Tintin belge du 4 mai 1955 © Dargaud/Lombard - © Hergé / Tintinimaginatio - 2024

Case B3 de la planche 20 de l'album (1956) © Hergé / Tintinimaginatio - 2024
Toujours sur la même page, épinglons encore le prénom du chauffard germanisé de « Stéphane » en « Stéphan ».
Case C2 de la planche 20 publiée dans le journal Tintin belge du 4 mai 1955 © Dargaud/Lombard - © Hergé / Tintinimaginatio - 2024
Case C2 de la planche 20 de l'album (1956) © Hergé / Tintinimaginatio - 2024

Épisode 5 : Aucune ombre au tableau

Alors que le professeur Tournesol s’éloigne à pied du château, on aperçoit deux nuages dans un ciel par ailleurs dégagé. Ceux-ci, n’apportant rien à l’histoire, seront supprimés pour la sortie en album.

Case D2 de la planche 12 publiée dans le journal Tintin belge du 9 mars 1955 © Dargaud/Lombard - © Hergé / Tintinimaginatio - 2024

Case D2 de la planche 12 de l'album (1956) © Hergé / Tintinimaginatio - 2024
Dans le même ordre d’idée et pour justifier le titre du présent article, deux pages plus loin, c’est un petit tableau électrique qui se volatilise entre la parution dans le journal Tintin et l’édition de l’album (voir au-dessus de la tête de Tintin).

Case D3 de la planche 14 publiée dans le journal Tintin belge du 23 mars 1955 © Dargaud/Lombard - © Hergé / Tintinimaginatio - 2024

Case D3 de la planche 14 de l'album (1956) © Hergé / Tintinimaginatio - 2024

Épisode 4 : Traduction, adaptation et dégustation

Revenons cette semaine sur la grande illustration de la semaine passée et intéressons-nous à l’échoppe de droite, une friterie nommée "friture" (c’est un belgicisme dérivé du néerlandais frituur).Si ce type d’installation ambulante nous est familier, il n’en est pas de même dans de nombreux pays où Tintin est publié. L’occasion ici de rendre un petit hommage aux nombreux traducteurs qui ont ici aussi adapté ce petit commerce au pays de diffusion. Prêt pour un tour du monde culinaire ? Bonne dégustation !
Case CD de la planche 13 de l'album (1956) © Hergé / Tintinimaginatio - 2024
Détail de cette même image dans les traductions suivantes : espagnol (ES), anglais (EN), basque (EU), italien (IT), portugais (PT), allemand (DE), turc (TR), afrikaans (AF) et danois (DA). © Hergé / Tintinimaginatio - 2024

Épisode 3 : Titres à la une

Des événements mystérieux se déroulent au château de Moulinsart et la presse internationale y fait évidemment écho. Si les journaux suisses, anglais, allemands, italiens ou français, qui relatent l’affaire n’ont pas changé, le contenu des articles décrivant ces faits étranges a lui par contre été profondément modifié.
Case B3 de la planche 13 publiée dans le journal Tintin belge du 16 mars 1955 © Dargaud/Lombard - © Hergé / Tintinimaginatio - 2024
Case B3 de la planche 13 de l'album (1956) © Hergé / Tintinimaginatio - 2024
On notera au passage, sur la même page, l’apparition de la mention « Souvenirs de Moulinsart » sur l’affiche collée sur le mur du château, à gauche de la grille.
Case CD de la planche 13 publiée dans le journal Tintin belge du 16 mars 1955 © Dargaud/Lombard - © Hergé / Tintinimaginatio - 2024
Case CD de la planche 13 de l'album (1956) © Hergé / Tintinimaginatio - 2024

Épisode 2 : Gaffe et confusion

On l’a vu précédemment, c’est le numéro 421 qui est attribué au téléphone du château de Moulinsart. Mais comment s’étonner que de nombreux appels destinés à la boucherie Sanzot aboutissent aussi au château, puisque entre la parution dans le journal Tintin et la sortie en album, les deux numéros ont été permutés. Ainsi dans l’hebdomadaire c’est le numéro 421 qui est renseigné sur la camionnette de la boucherie Sanzot tandis que dans l’album c’est le 431. En témoigne aussi la réplique de Nestor reproduite ci-après.

Case B3 de la planche 1 publiée dans le journal Tintin belge du 22 décembre 1954 © Dargaud/Lombard - © Hergé / Tintinimaginatio - 2024

Case B3 de la planche 1 de l'album (1956) © Hergé / Tintinimaginatio - 2024

Case A1 de la planche 13 publiée dans le journal Tintin belge du 16 mars 1955 © Dargaud/Lombard - © Hergé / Tintinimaginatio - 2024

Case A1 de la planche 13 de l'album (1956) © Hergé / Tintinimaginatio - 2024

Épisode 1 : Le bon numéro

Dès la première page, une grosse différence saute aux yeux : comme souvent pour le journal Tintin, Hergé débute l’histoire par une vignette neutre, en l’occurence ici une vue panoramique du château de Moulinsart. Dans l’album, cette vignette disparait, remplacée par le titre de la nouvelle aventure. Ensuite, on notera les onomatopées représentant la sonnerie insistante du téléphone disposées différemment. Enfin, beaucoup plus subtil, on remarquera un petit ‘421’ apparu au milieu du cadran du téléphone. Tous les éléments pour ce qui deviendra un gag récurrent sont en place !
Strips A et B de la planche 1 publiée dans le journal Tintin belge du 22 décembre 1954 © Dargaud/Lombard - © Hergé / Tintinimaginatio - 2024
Case B3 de la planche 1 de l'album (1956) © Hergé / Tintinimaginatio - 2024
21 commentaires
ou pour écrire un commentaire.
jimcongo
18/10/2023 à 11:00
Bonjour. Maintenant que le dernier épisode a été diffusé sur le site, je suppose que vous allez rassembler toutes ces anecdotes si intéressantes en un e-book (livre virtuel), comme vous l'avez fait pour les "Les écarts de Vol 714 pour Sydney" et "Les facettes des Bijoux de la Castafiore"... Peut-on savoir quand SVP ? Merci d'avance !
haddocknrol
21/09/2023 à 10:56
Un grand merci pour nous permettre de connaître cette face nouvelle de l'aventure. Vivement la prochaine!!!
gilbs
07/08/2023 à 12:44
pour moi l'un des meilleurs albums !
tournebrol
20/07/2023 à 10:20
Grand merci à Philippe Goddin d'avoir remis l'église au centre du village !
haddocknrol
02/06/2023 à 21:05
Petit bug à l'épisode 13, le texte reprend celui du 12. Ceci dit 2 cases inédites, ça vaut le détour.
tinitn68
16/05/2023 à 01:56
Intéressant tout ça ! il faudrait en faire plus de ce genre c'est vraiment très sympa comme contenu !
imperator
15/05/2023 à 10:49
Dans l'épisode N°5, le "petit tableau" qui disparaît du laboratoire de Tournesol est en réalité ... un boîtier électrique. On voit distinctement le pictogramme en forme d'éclair sur la porte et la serrure qui en protège l'accès.
liselle
12/05/2023 à 19:41
Super explication pour le village français et non suisse. Merci beaucoup pour ces recherches en détail. Je trouve cet article toujours aussi bien. Vraiment super article !!!
bourpa72
10/05/2023 à 10:14
Bravo dix-sept... je n’avais pas remarqué... du coup quid du monument avec le soldat et le coq ? Ainsi que la carotte du débit de tabac (typiquement française ? )
Que d’interrogations
liselle
01/05/2023 à 16:17
Vraiment super article ! Je me régale à regarder les différences. Et je me pose la même question que dixsept : pourquoi y a-t-il le drapeau français sur la mairie d'un village suisse.
tournebrol
27/04/2023 à 18:32
Épisode 8 : Pourquoi avoir donné à la rue le nom de Victor Hugo ? Probablement en effet en raison du pot de fleurs qui tombe à côté et de cette citation attribuée à Victor Hugo : "Il y a des gens qui vous laissent tomber un pot de fleurs sur la tête [...] et qui vous disent : je vous offre ces roses."
dixsept
27/04/2023 à 16:41
Épisode 8: village français et non suisse, je présume… si on tient compte du drapeau français accroché à la façade de la mairie.
trifone
07/04/2023 à 12:36
Voir: https://www.afnews.info/w22/2023/04/07/les-dessous-de-laffaire-tournesol-episode-5-le-questioni-dellaffare-girasole-5/ ...
Pour la petite histoire, la nouvelle version italienne Rizzoli Lizard, traduite par Giovanni Zucca et avec le soin philologique de Gianfranco Goria, a enfin corrigé l’erreur sensationnelle dans le titre de La Gazzetta del Popolo (il y avait écrit “Grande panica” au lieu de Grande panico !) et nous avons remplacé les “frittelle” par des "patatine" (frites),… voir la suite
bourpa72
23/03/2023 à 14:40
La mention ”Souvenirs de Moulinsart” a été reprise sur mon edition 1976 car le lettrage est recentré le M de Moulinsart touche le chapeau du personnage en dessous et le R a disparu dans le chapeau du personnage suivant ... avant ?
bourpa72
20/03/2023 à 09:22
Par la suite le n° de téléphone manquant 421 a été rajouté mais le plus étonnant c’est le centrage nettement à droite pour SANZOT et Moulinsart sur l’arrière de la camionnette ..
nicnol
11/03/2023 à 14:42
... "comme souvent pour le journal Tintin, Hergé débute l’histoire par une vignette neutre, en l’occurrence ici une vue panoramique du château de Moulinsart." ... Cette ... "introduction" ne gène pas ... à la différence de ce que sera celle de l'album suivant, "Coke en Stock", présentant, en quatre vignettes, dans l'édition du Journal Tintin, ce casse-pied de Lampion en train de déconner ... lors que Nestor se cultive l'esprit en lisant "Les Pensées" de… voir la suite
fanthi
11/03/2023 à 09:00
Le dernier phylactère a été réduit, comme pour laisser plus de place au miroir. Une façon d’annoncer subtilement les bris à venir peut-être ? 🥛
tintin7559
10/03/2023 à 20:17
👍
bourpa72
10/03/2023 à 09:28
Une onomatopée est différente des autres ... DRING au dessus de la tête de Nestor a perdu un R suite au recadrage des DRRING ?
bourpa72
09/03/2023 à 17:31
Mais aussi une inversion de 421 et 431 à 431 et 421 ... quelle justification ?
Merci pour ce retour
Afficher plus de commentaires
Créez votre compte Tintin
De 5 à 12 lettres et/ou chiffres
De 5 à 12 lettres et/ou chiffres
Désolé, ce pseudo est déjà pris...
Une confirmation sera envoyée à cette adresse
8 caractères minimum
8 caractères minimum
Suite...
Vous êtes sur le site officel de Tintin.
Aucune information vous concernant n'est enregistrée avant votre approbation finale.
Consultez notre politique de confidentialité
Merci ! Pour vérifier votre email, veuillez entrer le code à 4 chiffres que vous avez reçu à .
Si vous ne l'avez pas reçu, vérifiez l'adresse ou regardez dans votre courier indésirable.
Les chiffres ne sont pas bons...
Retour
Suite...
Merci !
Votre compte est maintenant prêt à être créer.

En créant votre compte, vous acceptez de vous conformer aux Conditions générales de Tintin.com.

Vous acceptez de recevoir de la part de Tintin.com des notifications personnalisées liées à Tintin (nouveaux événements ou expositions, nouveaux livres ou produits etc.).

Vous pourrez régler vos préférences de notifications dans votre compte.

  
Merci d'accepter les conditions
Créer mon compte Tintin
Connexion
Mot de passe oublié
Entrez votre email, vous allez recevoir un lien pour réinitialiser votre mot de passe.
Mot de passe oublié
Un email avec un lien pour réinitialiser votre mot de passe a été envoyé à votre adresse.
Logo Tintin

Pour accéder à ce contenu, vous devez être inscrit à Tintin.com

Connexion / inscription
Pour obtenir votre passeport syldave, vous devez d’abord créer un compte Tintin.com.
Inscrit depuis le
Dernière connexion le
Logo Tintin English Nederlands Español 中文 日本語