Étoffes d’un héros

Même s’il est costume… euh coutume de dire que l’habit ne fait pas le moine, il est important de soigner son apparence, y compris lorsque l’on est un personnage de BD.
Qu’on se rassure, côté look, Tintin a toujours su faire preuve de bon goût et d’élégance – et ce, quelles que soient les circonstances. Des basiques de son dressing aux pièces remarquables de son incroyable collection de pardessus, on vous dit tout sur le style vestimentaire du jeune héros.
L'Etoile mystérieuse

Pratique et trompeur

Protéger les corps des aléas climatiques (rayons du soleil, courant d’air, humidité, froid, etc.) tout en minimisant leur dépense énergique, telle est la vocation première du vêtement. Raison pour laquelle il a toujours été confectionné comme une « seconde peau ».
Mais au-delà de son aspect basiquement pratique, il va très vite revêtir une toute autre signification, au point de devenir un support de communication à part entière et d’établir, de ce fait, un langage codé. Le vêtement est effectivement interprété – plus souvent qu’à son tour, d’ailleurs – comme l’extension ou le reflet symbolique de l’individu qui le porte.
Et s’il est perçu en tant que tel, c’est parce qu’il donne des indices quant au sexe, à la condition sociale, au milieu professionnel, aux goûts esthétiques, aux centres d’intérêt, etc. de son propriétaire. Voilà pourquoi il est si difficile de ne pas tenir compte de ce « double identitaire » dans les relations interpersonnelles, bien qu’il soit rarement fiable à 100%.
Les 7 Boules de cristal
Comme le dit l’adage, les apparences sont trompeuses. Elle le sont souvent même… et ce n’est pas Haddock qui dira le contraire. Ce dernier en fait l’expérience dans Vol 714 pour Sydney, lorsqu’il rencontre, pour la première fois, Laszlo Carreidas car l’homme – un magnat de l’aéronautique, pourtant riche à souhait – ne laisse rien paraître de son statut. Pire même, puisque son accoutrement terne et froissé fait instantanément penser au capitaine qu’il s’agit là d’un sans-le-sou. Pour Hergé, c’est une manière comique car déguisée de souligner la pingrerie de ce personnage singulier.
Vol 714 pour Sydney

Classe journalistique oblige

D’aucuns le savent, la profession de reporter n’est pas de tout repos. Elle nécessite, en effet, d’être en permanence sur le qui-vive et dans l’action. Sur le terrain, également. Or qui dit virées en extérieur, dit tenues correctes adaptées.
De fait, pour s’accorder avec les contraintes de son métier et disposer aussi d’une liberté totale de mouvements, Tintin a spontanément adopté un style vestimentaire que l’on pourrait qualifier de « smart casual ». C’est-à-dire, mi-dandy, mi-sportman.
Mais plus que le style, c’est la régularité dans le choix de ses tenues qui fait véritablement sa touche personnelle. Et s’il suit cette répétitive tendance à porter presque quasi quotidiennement la même chose – comme le font souvent les grands hommes, d’ailleurs –, c’est pour faire de son look une signature visuelle qui contribue à son identification instantanée par les lecteurs.
Bien sûr, il cultive cette image de marque autant que faire se peut, c’est-à-dire à chaque fois que le temps le lui autorise. Dans ce cas, il est soit en bras de chemise (souvent blanche ou jaune), soit en pull bleu à manches longues ou retroussées qu’il assorti à des culottes de golf ou à des pantalons longs.
Les Cigares du Pharaon (à gauche) et Tintin et les Picaros (à droite)
Et lorsque la pluie et le vent font leur apparition, il enfile volontiers un blazer brun, cintré dans le dos, ou son iconique trench beige. A moins qu’il ne décide de porter les deux… en même temps ! Si ses lecteurs sont habitués à le voir vêtu de la sorte, il n’est pas rare, non plus que, lorsque les températures chutent, ils le découvrent emmitouflé de la tête au pied.
Le Crabe aux pinces d'or

Des manteaux pour l’hiver

Pour ce qui est des conditions climatiques, les saisons ont souvent bien moins d’importance que la géographie des lieux où se trouve Tintin puisqu’elle souffle – littéralement parlant – le chaud et le froid sur ses aventures. Si bien que, lorsqu’il est chaudement vêtu, on sait d’emblée qu’il investigue dans des contrées tutoyant les pôles ou, tout du moins, situées à de hautes latitudes et/ou altitudes.
Heureusement pour lui, la mode hivernale masculine est riche de modèles et de formes. Voici donc venir un défilé des coupes (de la plus courte à la plus longue) qu’il privilégie…

Le blouson dans toutes ses déclinaisons

  • Le Zippé
  • Avec son ouverture intégrale à fermeture éclair et ses larges bandes élastiques à la taille et au poignet, ce confortable manteau brun à col montant est idéal pour ses activités décontractées de type balade en forêt.
    Les Bijoux de la Castafiore
  • Le Perfecto beige à col fourré
  • Généralement fait de cuir ou de similicuir, ce manteau court, renforcé, ouvrant sur le devant par un système de fermeture éclair, est le parfait compagnon de ses virées en deux-roues motorisés. Car en plus d’être un accessoire de mode stylé, c’est aussi un indispensable équipement de sécurité.
    Tintin et les Picaros
  • Le Bombardier
  • Mis au point par le parachutiste américain Leslie Leroy Irvin dans les années 1920, le blouson aviateur – également « flying jacket » – est un vêtement technique conçu pour isoler thermiquement celui qui le porte. Rappelons qu’à l’époque, les avions ne disposaient pas de cockpit pressurisé. De fait, les pilotes pouvaient être exposés à des températures extrêmes pouvant atteindre les -60°C. Ce qui explique qu’il soit constitué de cuir épais et d’une peau de mouton retournée. Il va de soi que Tintin le porte surtout lors de missions de haut vol comme celle, par exemple, qui s’est déroulée dans l’espace aérien soviétique.
    Tintin au pays des Soviets (version colonisée)
    Quelques années plus tard, dans l’Etoile mystérieuse, il arbore une variante enfilable à capuche qui, du fait de sa couleur, pourrait être dite « d’exploration » ou « d’aventure ». A noter, au passage, que le jeune héros dispose également des moufles et des bottes fourrées assorties.
    L'Etoile mystérieuse

    L’anorak à capuchon

    A la fois imperméable et coupe-vent, ce manteau enfilable d’origine inuite est coupé court de façon à ne pas gêner les mouvements – souvent plus larges – lors des activités physiques intenses. De fait, il est très apprécié des sportifs passionnés de sports d’hiver. Et parce qu’il est doublé de fibres chaudes tissées très serrées, il est parfaitement isolant. Une bonne nouvelle pour Tintin car au Tibet, en plus des températures glaciales, il doit également supporter des cris de bête qui font froids dans le dos.
    Tintin au Tibet

    La parka fourrée

    Si à Rome il est recommandé de faire comme les Romains, en zone arctique, mieux vaut prendre exemple sur les Inuits ! Aussi, pour se protéger des froids polaires, Tintin revêt une parure traditionnelle taillée dans une peau de bête non épilée. Ce manteau ample est constitué d’une double fourrure : l’une tournée vers l’intérieur, l’autre tournée vers l’extérieur. Un principe de confection fort astucieux puisqu’il permet de récupérer et de mettre à profit la chaleur naturellement émise par le corps.
    L'Etoile mystérieuse

    Le ciré marin

    Autre manteau technique par excellence : la vareuse de navigation hauturière mise au point et utilisée par les professionnels de la mer. Tout aussi étanche que chaude, elle protège son porteur des conditions maritimes difficiles. Et si elle arbore la couleur vive qu’on lui connaît, c’est pour permettre aux secours de repérer plus facilement son propriétaire qui serait éventuellement tombé à l’eau ou égaré dans une tempête. Dans l’Etoile mystérieuse, Tintin l’enfile s’en hésiter pour rejoindre le capitaine Haddock qui se débat sur le pont, comme un beau diable, pour sortir l’Aurore de la tourmente.
    L'Etoile mystérieuse

    Le poncho

    Grande pièce de tissu rectangulaire, dépourvue de manches et percée en son centre par un orifice, le poncho évoque immanquablement l’Amérique Latine et les hauts reliefs de la Cordillère des Andes – dont il est originaire. Surtout s’il arbore ses motifs traditionnels et ses couleurs locales. Ce qui est le cas de celui porté par Tintin, lors du périple qui le conduit jusqu’au Temple du Soleil. Ce lainage ample et souple permet au jeune héros d’affronter – sans encombre – la neige et le « froid de canard » (Haddock dixit) qui règnent sur les montagnes incas.
    Le Temple du Soleil

    La chouba militaire

    Aussi long et couvrant qu’un « cache-poussière » de cowboy américain, ce manteau en laine fourré vers l’intérieur vise à protéger toutes les parties du corps des froids mordants venus de Sibérie. Pour Tintin, c’est surtout le déguisement idéal pour passer incognito au milieu de l’ennemi. Et cerise sur le chapeau… euh gâteau, puisqu’il se fond totalement dans le décor en le portant avec une Papakha, le couvre-chef cylindrique en fourrure de mouton typique des pays de l’Est.
    Tintin au pays des Soviets (version noir & blanc)
    De fil en aiguille, nous sommes arrivés au terme de cette parade de mode, haute en couleur. C’est donc sur ce blanc manteau que se referme ce dossier.

    Textes et illustrations : © Hergé / Tintinimaginatio - 2023
    6 commentaires
    ou pour écrire un commentaire.
    vahidesmi
    29/01/2024 à 13:29
    Robe locale chinoise en le lotus bleu. Uniforme militaire à l'oreille cassée. Costume folklorique écossais de l'Île Noire. Robe arabe dans Tintin au pays de l'or noir.
    (Traduction du persan vers le français par Google Translate)
    thintin
    23/12/2023 à 14:13
    Les Dupond-Dupont pourraient avoir eux aussi leur rubrique vestimentaire qui pourrait s'intituler « Tenues de camouflage »😂
    verdevin
    23/12/2023 à 11:07
    Et dans Tintin en Amérique, il y a quelques tenues remarquables, adaptée à l'ouest sauvage...
    guyleflache
    17/12/2023 à 18:13
    Vous n'avez pas évoqué les couvre-chefs. J'adore le chapeau de brousse que Tintin porte dans "Coke en stock"
    dclement37
    12/12/2023 à 19:30
    Pas de doute, l'imper et le pantalon de golf sont au-dessus, intemporels...
    ceroux
    24/11/2023 à 12:09
    Voilà un article qui fait bien le tour de la question; nous dirions même plus, le tour de taille, du small au xxl, et qui démontre, une fois encore, qu'Hergé a plus d'un tour dans son sac lorsqu'il habille ou déshabille Tintin.
    Du cousu main, du sur mesure, du style et de l'élégance, c'est tout ce que l'on trouve dans ces lignes consacrées aux étoffes d'un héros.
    Créez votre compte Tintin
    De 5 à 12 lettres et/ou chiffres
    De 5 à 12 lettres et/ou chiffres
    Désolé, ce pseudo est déjà pris...
    Une confirmation sera envoyée à cette adresse
    8 caractères minimum
    8 caractères minimum
    Suite...
    Vous êtes sur le site officel de Tintin.
    Aucune information vous concernant n'est enregistrée avant votre approbation finale.
    Consultez notre politique de confidentialité
    Merci ! Pour vérifier votre email, veuillez entrer le code à 4 chiffres que vous avez reçu à .
    Si vous ne l'avez pas reçu, vérifiez l'adresse ou regardez dans votre courier indésirable.
    Les chiffres ne sont pas bons...
    Retour
    Suite...
    Merci !
    Votre compte est maintenant prêt à être créer.

    En créant votre compte, vous acceptez de vous conformer aux Conditions générales de Tintin.com.

    Vous acceptez de recevoir de la part de Tintin.com des notifications personnalisées liées à Tintin (nouveaux événements ou expositions, nouveaux livres ou produits etc.).

    Vous pourrez régler vos préférences de notifications dans votre compte.

      
    Merci d'accepter les conditions
    Créer mon compte Tintin
    Connexion
    Mot de passe oublié
    Entrez votre email, vous allez recevoir un lien pour réinitialiser votre mot de passe.
    Mot de passe oublié
    Un email avec un lien pour réinitialiser votre mot de passe a été envoyé à votre adresse.
    Logo Tintin

    Pour accéder à ce contenu, vous devez être inscrit à Tintin.com

    Connexion / inscription
    Pour obtenir votre passeport syldave, vous devez d’abord créer un compte Tintin.com.
    Inscrit depuis le
    Dernière connexion le
    Logo Tintin English Nederlands Español 中文 日本語