FR
  • Tintin au pays des soviets
  • Tintin au Congo
  • Tintin en Amérique
  • Les Cigares du Pharaon
  • Le Lotus bleu
  • L'Oreille cassée
  • L'Île Noire
  • Le Sceptre d'Ottokar
  • Le Crabe aux pinces d'or
  • L'Étoile mystérieuse
  • Le Secret de La Licorne
  • Le Trésor de Rackham le Rouge
  • Les 7 Boules de cristal
  • Le Temple du Soleil
  • Tintin au pays de l'or noir
  • Objectif Lune
  • On a marché sur la Lune
  • L'Affaire Tournesol
  • Coke en stock
  • Tintin au Tibet
  • Les Bijoux de la Castafiore
  • Vol 714 pour Sydney
  • Tintin et les Picaros
  • Tintin et l'Alph-art

Tintin en Amérique

Dans Tintin en Amérique (1932), le héros confirme sa vocation de redresseur de torts, en s'opposant au mafioso Al Capone, aux gangsters de Chicago et aux fripouilles de tout acabit. Déjà, Hergé témoigne d'une vision généreuse du monde, stigmatisant par exemple des Blancs envers les Indiens Peaux-Rouges. La renommée de Tintin s'étend au-delà de l'Atlantique. Si bien que lorsqu'il arrive à Chicago, en pleine prohibition, tous les bandits et malfaiteurs associés lui préparent une réception des moins confortables. Tintin devra user de tout son courage et de toute son intelligence pour survivre !

© Hergé - Moulinsart 2019 - Tous droits réservés

Testez vos connaissances

+
Les débuts d'Hergé nous permettent de découvrir des "variantes" des couvertures des albums. Tintin en Amérique sort de presse en 1932 sous une première couverture dont l'illustration à l'encre de chine et à la gouache a été vendue aux enchères à prix d'or. Cette couverture était labellisée Les Aventures de Tintin, reporter du Petit Vingtième en Amérique.
Tintin - Les Aventures de Tintin - Tintin en Amérique - Couvertures Album
© Hergé - Moulinsart 2019 - Tous droits réservés
En novembre 1937, l'album reparaît sous une nouvelle couverture avec une petite image collée représentant Tintin à cheval. Le nom Casterman (qui figure déjà dans l'édition de 1935) y est aussi mentionné. La couverture que l'on connaît encore actuellement (illustration pleine page) orne déjà la dernière édition noir et blanc de Tintin en Amérique.

Du noir et blanc à la couleur

Tintin en Amérique figure parmi la série des neuf albums nés sous un ciel noir et blanc. Durant plus de dix ans de 1932 à 1942, l'album connaîtra 11 éditions. C'est aussi la dernière aventure publiée sous le drapeau du Petit Vingtième. Durant cette prériode, plus de cent cinquante mille albums Tintin noir et blanc ont été imprimés, reliés, diffusés et écoulés. En 1942 démarra la mise en couleurs, l'album se trouva alors remanié. Dans la nouvelle version parue en 1945, beaucoup d'améliorations au niveau de la narration des images furent apportées.

Une influence littéraire et un souci de documentation

Pour scénariser Tintin en Amérique Hergé a été influencé par des lectures et notamment l'ouvrage de G. Duhamel Scènes de la vie future (1930) qui est une critique ouverte et virulente contre le mode de vie américaine, l'automatisation, le modernisme ahurissant, la taylorisme et la fabrication à la chaine, la banalisation.
Tintin - Les Aventures de Tintin - Georges Duhamel - Scènes de la vie Future
Pour restituer la vie dans l'Amérique de l'époque, Hergé a aussi utilisé le magazine Crapouillot qui a été édité un numéro spécial consacré aux États-Unis.

Cinématographie

"Jamais le dessin d'Hergé n'a autant donné l'impression d'être directement influencé par le cinéma que dans les planches de Tintin en Amérique" (Chronologie d'une œuvre, Ph. Goddin, T2, page 87). Hergé recourt à diverses techniques avec des effets de caméra faisant évoluer le cadrage (plan) au fil des vignettes. Cinématographique par excellence, l'ensemble extrait de la planche 76 (Chronologie d'une œuvre, Ph. Goddin, T2, page 83) ou la scène extraite de la planche 81 où le lecteur voit ce que Tintin ne voit : la main du bandit qui saisit une bouteille.

© Hergé / Moulinsart 2019 - Tous droits réservés

© Hergé / Moulinsart 2019 - Tous droits réservés

Du côté de Swift

"Les établissements Slift sont une caricature à peine déguisée des authentiques usines Swift & Cie", établies à Chicago actives dans le domaine de la viande et qui excellaient déjà dans l'automatisation et l'organisation du travail à la chaine. "Les équipements d'abattage et de mise en conserve sont à ce point automatisés que certains n'hésitent pas à évoquer la fameuse machine qui, recevant un porc vivant par un bout, fournit des saucisses à l'autre bout ".
Chronologie d'une oeuvre - Philippe Goddin
Chronologie d'une oeuvre - Philippe Goddin - T2 - page 105

Al Capone, l'ennemi public numéro 1

Al Capone est le seul méchant des Aventures de Tintin ayant réellement existé et intervenant sous son vrai nom. En fait Al Capone apparaît déjà dans les Aventures de Tintin au Congo dans un trafic de diamant. Cette deuxième aventure laisse clairement entendre que Chicago est la prochaine étape du reporter.
Tintin - Les Aventures de Tintin - Tintin en Amérique - Personnage Al Capone
© Hergé / Moulinsart 2019 - Tous droits réservés
Ce nouveau terrain de jeu est aussi celui d'Al Capone et de sa bande qui règnent en maîtres sur des trafics de tout genre. C'est dans Le Crapouillot d'octobre 1930 consacré aux États-Unis que l'on peut découvrir une photo d'identité sur laquelle Alphonse « Scarface » Capone ressemble davantage à un ténor italien à succès qu'à l'ennemi public numéro 1.

Un autre méchant sans nom : Rastapopoulos

C'est l'intelligence au service du mal. Il accède au titre peu envié de meilleur ennemi de Tintin. Il est plébiscité à chaque sondage pour le titre du plus méchant.
Les Aventures de Tintin - Tintin en Amérique - Rastapopoulos Personnage
© Hergé - Moulinsart 2019 - Tous droits réservés
Il apparaît pour la première fois dans Tintin en Amérique même s'il n'est pas nommé lors de la réception donnée à l'honneur de Tintin. Roberto Rastapopoulos, un magnat de l'industrie cinématographique, figure parmi les invités, aux côtés de Pikefort alias l'explosive Mary Pickford.

L'album le plus vendu

Tintin en Amérique est le n°1 au hit parade de vente des titres de la collection des Aventures de Tintin. Il dépasse de peu Tintin au Congo et On a marché sur la Lune qui occupent respectivement la deuxième et troisième marche du podium.
Les Aventures de Tintin au Congo - Tintin en Amérique - On a marché sur la Lune
© Hergé - Moulinsart 2019 - Tous droits réservés

Extrait du dessin animé

+
54 commentaires
ou pour écrire un commentaire.
jacquesherve
25/10/2018 à 20:12
Un récit où le système de trappe pour piéger Tintin est très présent :

Chez Al Capone
Chez Bobby Smiles
Chez le bandit qui jette nos amis à l'eau avec les haltères
Et aussi l'équivalent aux usines Slift et au château où l'homme à la canne épée echappe à notre ami.
jacquesherve
07/04/2018 à 18:39
Il s'agit de la codification des cahiers formant la reliure de l'album.
louis1964
04/02/2018 à 00:23
Bonjour,

Je viens d acquérir un album e.o. Tintin au Tibet B29-1960/61et j'ai remarqué au bas de la page 7 une moitié d'inscription Tintin au Tibet apparaît....
Si vous de l'info à ce sujet MERCI de me répondre!

Louis
jacquesherve
11/01/2018 à 18:25
Une erreur qui ne fut jamais corrigée. Notons que d'autres pays ont instauré la circulation des trains à droite comme l'est de la France, l'Allemagne ou les Pays-Bas.
dahliableue
15/08/2017 à 17:43
Curieusement, (planche 30) Hergé fait rouler ses convois (dont la locomotive de Tintin) sur la voie de gauche, alors qu'aux USA, le sens de circulation des trains est inverse : ils roulent à droite.
tara093
10/07/2017 à 20:53
super génial
Ben-oit
07/05/2017 à 14:13
Bof...
nicnol
08/06/2016 à 10:44
@jacquesherve : le "château médiéval" participe à cette dénonciation tous azimuts de "l'univers" et du "rêve" américains à laquelle procède Hergé tout au long de la partie "américaine" de l'album ... Car prenons définitivement acte que l'incursion "amérindienne", en un "folklore" apparemment "naïf" (qui, naguère encore, a servi "d'argument" à telle avocate canadienne pour en remettre une couche sur le prétendu… voir la suite
jacquesherve
06/06/2016 à 09:56
Pardon : l'animal et non l'animateur qui n'est autre que le peu scrupuleux directeur Tom Hawake dont Milou est le premier à porter un jugement négatif. Notons que le chef n'est autre que celui qui procédait dans un château fort à un enlèvement d'animaux... sans doute pour servir d'ingrédients pour les usines Slift. Détail curieux : on est surpris de voir un château médiéval au pays de l'oncle Sam.
jacquesherve
06/06/2016 à 09:50
@nicnol :

Concernant l'abattage des animaux et les têtes qu'on peut apercevoir : bien vu !!! Notons que Hergé n'a pas fait apparaître de bovins en train de meugler. Toutefois dans la vignette où apparaît un bovin sur le tapis roulant on peut supposer que l'animateur est en train de meugler vu son regard qui est plus neutre dans l'édition couleurs. Mais Hergé a masqué le gros clou ou burin par un phylactère et on ignore l'existence de vé procédé d'abattage qu'on devine après avoir lu la… voir la suite
nicnol
11/04/2016 à 12:21
@jacquesherve : oui : un système de "roulement" actionnant un marteau frappant de son haut un burin "promu" à défoncer le crâne de chaque animal (TEA, 102-I-1 - Petit-vingtième n° 33 du 18 août 1932) !!! Notons qu'ensuite, sur la même page, en II-1, défilent des wagonnets suggérant à la vue des têtes de bœufs !!! Violence de l'abattage associée à la mécanisation de la mort et qui, non reproduite dans la version colorée finale, n'est alors malheureusement plus que ...… voir la suite
jacquesherve
04/04/2016 à 11:31
Avez vous remarqué un détail lorsqu'un boeuf est sur le tapis roulant dans la version noir et blanc ? On a une nette idée de la façon dont on abat les bovins chez Slift.
jacquesherve
15/11/2015 à 20:12
Notons que le fonctionnement de l 'usine Slift montrant un boeuf entrant pour être abattu pour finir en saucisses ou en corned beef est un peu absurde. Si le directeur Tom Awake explique que tout se fait automatiquement on se demande comment les machines peuvent séparer les os ou les abats.
jacquesherve
15/11/2015 à 20:05
A noter que la couverture actuelle reprend un des hors textes de 1937 .
jujusnqueen
14/11/2015 à 19:30
Tintin est trop beau en cow boy !
julienfanah
27/10/2015 à 17:37
C'est mon livre préféré.
jacquesherve
11/05/2015 à 00:07
Notons que lorsque Tintin est arrêté pour avoir assommé par erreur un agent de police, le chef en apprenant que c'est lui le relâche, ce qui peut s'avérer naïf. On se demande comment peut-on relâcher - même s'il s'agit de Tintin dont on sait qu'il a déjà capturé des malfaiteurs - un homme qui a frappé un représentant de la loi ? Tintin n'aurait-il pas donné des explications aux policiers lors de son transfert ?
jacquesherve
11/05/2015 à 00:03
On note en dehors d'Al Capone des personnages qu'on apprécie parmi les méchants. Je mettrai au premier rang Bobby Smiles en raison de son intelligence et de son allure de gentil puis le chef qui dirige Tom Awake qu'on voit au château où Milou a été enlevé avant de le voir avec une canne épée. Je déteste cependant le détective de l'Hôtel qui est incompétent.
jacquesherve
07/05/2015 à 20:52
Après "Tintin au Congo" et (pour d'autres raisons, "L'Etoile mystérieuse"), voici que "Tintin en Amérique" est à son tour victime de tentatives de censure !!! ===> Dans ces conditions pourquoi ne pas émettre des censures concernant certains albums d'Astérix comme la façon de parler du pirate Baba ou la nationalité du messager qui sert de communication dans les bureaux de Coquelus dans Le Bouclier Arverne ! L'album Tintin en Amérique est poignant de vérité !
nicnol
18/03/2015 à 10:11
Après "Tintin au Congo" et (pour d'autres raisons, "L'Etoile mystérieuse"), voici que "Tintin en Amérique" est à son tour victime de tentatives de censure !!! Dans un article du "Huffington Post" (journal canadien d'information gratuit édité exclusivement sur Internet), "info" reprise dans "Le Figaro" et "Libération", nous apprenons que l'album a été retiré temporairement des rayons d'une librairie de la chaîne… voir la suite
Afficher plus de commentaires
Créez votre compte Tintin
De 5 à 12 lettres et/ou chiffres
Une confirmation sera envoyée à cette adresse
Minimum 6 caractères
Suite...
Vous êtes sur le site officel de Tintin.
Aucune information vous concernant n'est enregistrée avant votre approbation finale.
Consultez notre politique de confidentialité
Merci ! Pour vérifier votre email, veuillez entrer le code à 4 chiffres que vous avez reçu à .
Si vous ne l'avez pas reçu, vérifiez l'adresse ou regardez dans votre courier indésirable.
Les chiffres ne sont pas bons...
Retour
Suite...
Merci !
Votre compte est maintenant prêt à être créer.

En créant votre compte, vous acceptez de vous conformer aux Conditions générales de Tintin.com.

Vous acceptez de recevoir de la part de Tintin.com des notifications personnalisées liées à Tintin (nouveaux événements ou expositions, nouveaux livres ou produits etc.).

Vous pourrez régler vos préférences de notifications dans votre compte.

  
Merci d'accepter les conditions
Créer mon compte Tintin
Connexion
Mot de passe oublié
Entrez votre email, vous allez recevoir un lien pour réinitialiser votre mot de passe.
Mot de passe oublié
Un email avec un lien pour réinitialiser votre mot de passe a été envoyé à votre adresse.
Logo Tintin

Pour accéder à ce contenu, vous devez être inscrit à Tintin.com

Connexion / inscription
Pour obtenir votre passeport syldave, vous devez d’abord créer un compte Tintin.com.
Inscrit depuis le
Dernière connexion le
Logo Tintin English Nederlands Español 中文 日本語