FR
  • Tintin au pays des soviets
  • Tintin au Congo
  • Tintin en Amérique
  • Les Cigares du Pharaon
  • Le Lotus bleu
  • L'Oreille cassée
  • L'Île Noire
  • Le Sceptre d'Ottokar
  • Le Crabe aux pinces d'or
  • L'Étoile mystérieuse
  • Le Secret de La Licorne
  • Le Trésor de Rackham le Rouge
  • Les 7 Boules de cristal
  • Le Temple du Soleil
  • Tintin au pays de l'or noir
  • Objectif Lune
  • On a marché sur la Lune
  • L'Affaire Tournesol
  • Coke en stock
  • Tintin au Tibet
  • Les Bijoux de la Castafiore
  • Vol 714 pour Sydney
  • Tintin et les Picaros
  • Tintin et l'Alph-art

Les Cigares du Pharaon

Ce quatrième épisode de la série, premier album paru exclusivement chez Casterman (les précédents étaient estampillés Éditions du Petit Vingtième) sous le titre Les aventures de Tintin reporter en Orient, Les Cigares du Pharaon, est sorti à l'automne 1934. Tintin part sur les traces de trafiquants d'opium à travers l'Égypte et l'Inde. Port-Saïd, Le Caire, les pyramides, les tombeaux des pharaons, la mer Rouge, la jungle et ses éléphants... Tintin va vivre des aventures peu banales : il tente d'échapper au poison qui rend fou, rencontre un archéologue extravagant, un Maharadja en danger de mort...

© Hergé - Moulinsart 2019 - Tous droits réservés

Testez vos connaissances

+
La première version était une couverture d'un blanc de neige sur laquelle était imprimée une petite image. Ensuite, il y eut 3 différentes variantes de la couverture de l'album noir et blanc. En 1942, Hergé réalisa une des couvertures les plus admirables, qui se démarqua nettement de la première couverture. La première version couleur apparut en 1955 avec une nouvelle couverture.
Tintin - Les Aventures de Tintin - Les Cigares du Pharaon - Couvertures Album
© Hergé - Moulinsart 2019

Casterman

Cet album marque les débuts d'une collaboration qui va se poursuivre bien au delà des destins des protagonistes. En 1934, Louis Casterman adresse à Hergé une proposition de collaboration qui fixe une redevance de trois francs par exemplaire vendu soit 15% sur le prix fort de vente - vingt francs belges - jusqu'au 10.000e exemplaire et de deux francs au delà.

Un album innovant

L'album marque un tournant dans la carrière du jeune illustrateur : désormais les histoires de Tintin répondront aux critères d'une intrigue policière baignée de mystère et de fantastique. Pour la première fois, Hergé joue avec le lecteur et l'emmène dans une vision onirique, où Tintin sous l'empire d'un narcotique, se voit en rêve accompagné de Milou. Ils sont momifiés l'un comme l'autre.

Sources documentaires et littéraires

Hergé est un aussi lecteur de romans et d'aventures. Pour alimenter son inspiration artistique, il trouve dans des récits vécus ou fictifs des bribes de scénario. Par exemple, Hergé se serait inspiré des ouvrages de l'illustre M. Jean-Francois-Désiré Capart, né à Bruxelles le 21 février 1877, égyptologue (alias le professeur Bergamotte dans Les 7 Boules de cristal). La scène des sarcophages où Tintin et Milou sont enfermés, flottant sur l'océan pourrait trouver sa source dans le roman de Paul d'Ivoi et Chabrillat, Les Cinq sous de Lavarède. Dans ce roman, le héros est confronté aux mêmes péripéties.
Le dialogue de la vignette A3 page 19 "Si c'est vous qui m'avez dénoncé, sachez que mon bateau est miné. Je le ferai sauter plutôt que de me rendre" s'inspire directement du récit autobiographique de Henry de Monfreid, Les Secrets de la mer Rouge, 1931.

Henry de Monfreid

Henry de Monfreid est l'une des figures marquantes de cette époque : trafiquant de drogue, contrebandier d'armes, pêcheur de perles, c'est un homme peu recommandable... mais qui jouit d'une popularité sans égale, comme en témoigne le succès de ses nombreux livres !
S'étant embarqué pour Djibouti en 1911, Henry de Monfreid sillonna les mers pendant plus de vingt ans. Il se rendit rapidement compte de l'intérêt du trafic d'armes dans cette région ravagée par les guerres tribales. Il contribua ainsi malheureusement à l'instabilité du Moyen-Orient. Hergé s'inspire de personnages réels pour son casting de papier.

Apparition des agents X33 et X33 bis, mieux connus sous Dupont et Dupond

Dans la version noir et blanc de 1934, les agents X33 et X33 bis pourchassent sans relâche et sans discernement l'infortuné Tintin. Rebaptisés Dupont et Dupond, dans la version couleur reformatée pour l'occasion en 1955, les détectives à chapeau melon font ainsi leurs débuts. Hergé pourrait s'être inspiré d'une photographie de la couverture du numéro du 2 mars 1919 du Miroir . Et, sans doute, de son père et de son oncle, jumeaux parfaits !
Comment identifier Dupond et Dupont ? Dupont arbore une moustache dont les extrémités remontent légèrement, comme la base de la lettre "t", et Dupond porte une moustache plutôt arrondie comme un "D".

Galerie des personnages

A côté des Dupondt, d'autres personnages participent à l'aventure et pour certains font aussi leur première apparition :
  • Roberto Rastapopoulos, le plus méchant des méchants, revient après sa brève apparition au banquet à la fin de l'épisode américain.
  • Oliveira da Figueira, commerçant portugais, qui dans les albums suivants, aidera à plusieurs reprises Tintin. Il incarne le génie commercial à l'échelle artisanale.
  • Allan Thompson qui fait un retour dans l'édition en couleur de 1955, le marin malhonnête complice de Roberto Rastapopoulos.

Placement de produit

Le génie d'Hergé est de faire du placement de produit dans ses propres albums. Une façon originale pour l'époque de faire sa pub ! Dans la première version en noir et blanc, le Cheick Patrash Pasha exhibe un exemplaire de Tintin en Amérique, qui venait d'être mis en vente en 1934 !
On devine la stupéfaction de Tintin lorsque, dans la version couleur, un garde du Cheik Patrash Pasha lui présente une aventure de très loin postérieure à celle qu'il est en train de vivre. La nouvelle version de 1955 permet ce petit tour de passe-passe publicitaire.

Le signe du Kih-Oskh

Ce signe est le trait d'union qui permet de lier des mondes différents - Égypte, Arabie et Inde- et de donner au récit une relative cohérence. Pour cette icône mémorable, Hergé se serait inspiré du Yin et du Yang.

Un parfum de cinéma

Dans l'édition en noir et blanc, la vedette masculine, idole du public féminin, dont l'entrée est gâchée par Tintin, est clairement inspirée de Rudolph Valentino qui joua dans le film Le Cheikh. Dans la version couleur, la silhouette de l'acteur correspond plutôt aux canons masculins des années 1940 et 1950. Certains reconnaissent en lui l'acteur américain Gary Cooper.

L'Inde mythique et coloniale

On bascule en Inde à la faveur d'un crash d'avion. Poursuivi, l'avion de Tintin s'écrase en Inde alors que celui-ci tente de semer l'avion qui le suit. Il atterrit au beau milieu de la jungle indienne. On découvre alors une végétation luxuriante, peuplée d'éléphants... mais aussi de tigres. Le Raj britannique est la dénomination non officielle de la période de domination britannique du sous-continent indien.

Extrait du dessin animé

+
49 commentaires
ou pour écrire un commentaire.
jacquesherve
14/02/2019 à 11:40
Lors d'une réunion l'un des huit membres cagoulé prétend avoir liquidé le senhor Oliveira et le capitaine du boutre dans l'édition ancienne. Reste à savoir comment le senhor Oliveira aurait survécu. Cependant on peut supposer que Rastapopoulos ait effectué une dénonciation pour que les Dupondt arrêtent tout le monde à bord du boutre. Il est possible que les personnages cités lors de la réunion des cagoulés aient été arrêtés par la police.
jacquesherve
28/01/2019 à 13:16
Ce qu'on oublie d'évoquer c'est que Hergé avait préparé quelques esquisses ou des vignettes remodelées dans les années quarante en vue du passage à la couleur et aux 62 pages (cf un des tomes des gros livres de la bibliothèque de Moulinsart paru au début des années 2000). On remarquera un projet de page de titre très ouvragée avec des hiéroglyphes et quelques vignettes noir et blanc sous forme d'en cours à peine retouchées.

On se demande si l'auteur n'avait pas renoncé à cette aventure sous… voir la suite
jacquesherve
07/01/2019 à 18:40
On a souvent tendance à considérer le titre suivant le Lotus Bleu comme étant le récit qui fait démarrer la série des aventures de Tintin.

Or, il ne faut pas oublier que le titre des Cigares du Pharaon aura apporté des innovations par rapport aux trois premières aventures :

- Hergé fait apparaître des personnages appelés à partager d'autres aventures dont Rastapopoulos apparu comme figurant dans Tintin en Amérique, les Dupondt et le senhor Oliveira Da Figuera.

- c'est l'aventure qui… voir la suite
jacquesherve
05/11/2018 à 18:40
Avez vous remarqué lorsque Tintin est à Port Saïd ce qu'on trouve parmi les passants ?
De quel nationalité est le prisonnier qui n'apparaît pas dans la version couleur lorsque Tintin démasque les personnes cagoulées ?

On de demande si Hergé ne faisait pas déjà allusion à l'aventure suivante : le Lotus Bleu ou au futur personnage Didi qui est le fils de Mr Wang.
nicnol
11/08/2018 à 18:09
S'agissant du problème d'anachronisme posé, dans la version définitive de 1964 par la vignette CDP, 15-IV-3 ayant pour objet le fait que le Sheik Patrash Pasha fait part de son admiration pour Tintin en faisant exhiber l'album "Objectif Lune" très éloigné dans le temps des "Cigares du Pharaon", il est significatif que, dans les trois versions (1934 - 1955 - 1964), le serviteur présente l'album (quel que soit son titre) tourné bien moins vers Tintin (à qui pourtant le ...… voir la suite
ljml46
29/01/2018 à 23:36
Si quelqu'un soit intéressé: je vais vendre ma collection Cigares du Pharaon, 18 albums (1971-2008) en 17 langues différantes, tbe. Pour + d'infos merci de me contacter ljml@neuf.fr
nicnol
18/01/2018 à 15:44
Considérons le cauchemar, concentré en quatre cases (CDP, 9-II-2 et 32 et III-1 et 2) d’une grande originalité et d’une beauté graphique magnifiée, par delà la version primitive, par la colorisation des "Cigares du Pharaon", vingt ans plus tard. Il n’a pas manqué de susciter des interprétations psychanalytiques d’espèce freudiennes, telle celle de Jean-Marie Apostolidès pour qui il symbolise, à partir d’une connotation sexuelle fondamentale, le "châtiment" d’un "conflit… voir la suite
jacquesherve
11/01/2018 à 18:33
En lisant les Cigares du Pharaon y compris la version 1934 on restera de faim à la fin du récit. En effet :

1) le chef tombé dans le précipice n'est toujours pas identifié
2) on se demande si Tintin va vraiment partir en Chine comme indiqué au début du récit.


On remarquera dans la version originale la présence d'un Chinois parmi la bande réunie dans les sous sols du Palais du Maharadjah de Rawajpoutalah et d'un Japonais ce qui donne déjà un avant-goût de l'aventure en extrême Orient.
nicnol
22/08/2017 à 09:00
Dans "Les Cigares du Pharaon", par delà la folie de Philémon Siclone, qui, encore lucide (ou déjà en état de "folie douce"), ne présentait que trop un potentiel certain pour la démence, nous apprenons, par la bouche de l'écrivain Zlotszky (*), que le "poison-qui-rend-fou" provient du "suc de radjaïdjah" (CDP, 43-II-2). Le "suc" (du latin "sucus", "sève") étant "un liquide organique susceptible d'être extrait des tissus… voir la suite
tara093
10/07/2017 à 20:54
trop top!
jacquesherve
13/06/2017 à 15:01
Reste à savoir pourquoi ce récit fut attendre 1955 pour paraître en couleurs. On peut supposer que ce soit pour les raisons suivantes :


Hergé avait jugé cette aventure trop naïve voire comme une oeuvre de jeunesse.

L'auteur avait préféré se consacrer à l'aventure lunaire ( raison du choix du titre page 15 chez Patrash Pacha).


Et pourtant il avait existé un projet de mise en couleurs dans les années 40 avec création d'une nouvelle page de titre.
jacquesherve
10/06/2017 à 13:17
Surprenant de voir page 62 que le savant fier qu'on ait mis un véhicule à disposition et l'écrivain montent à bord d'un véhicule sans se méfier de la croix rouge qui orne celui-ci. Bien dommage que Hergé n'aient pas fait bénéficier du remède de Fan se Yeng.

On aurait vu Zlotsky transféré de l'hôpital psychiatrique à un centre de détention pour purger une peine d'emprisonnement pour complicité de la bande de trafiquants, les membres de la famille du maharadjah rejoindre leurs proches et le… voir la suite
fifou2003
02/02/2016 à 20:44
J'ai fait une vidéo sur " Les cigares du pharaon" utilisant pas mal d'informations sur ce site je voulais donc le remercier. Merci !
Voici le lien de la vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=3l1Jxbxq0Fk
jacquesherve
11/12/2015 à 20:53
Pardon : je voulais dire Hergé . Notons que dans la version noir et blanc un de la bande de cagoulés ressemble à Didi le fils de Wang. Reste à se demander si celui - ci n'avait pas cherché à s'infiltrer dans la bande pour bien être au courant des faits en vue de lutter contre le trafic de stupéfiants.

On s'interroge sur le fait que le chef tombé dans les rochers ait échappé à la mort.
julios
02/12/2015 à 09:09
J'aimerai trop l'avoir en ancien.
Tintinislove
11/06/2015 à 01:24
Classic graphic novel, my favorite since I was ten.
jacquesherve
11/05/2015 à 00:15
Peut-on préférer la version couleurs de 1955 à celle de 1932 ? Il est vrai que les dessins de la version couleurs sont plus élaborés. Cependant, l'ancienne édition semble être mieux en harmonie avec le Lotus Bleu où des dessins noir et blanc furent repris dans l'édition couleurs. A noter que dans la version noir et blanc, Hergé fait apparaître un Chinois parmi les gens qui visitent le secteur. Celui-ci en tant que figurant fait penser à Didi Jen Ghié. Hergé avait-il pensé à créer cet ange… voir la suite
marcchalet
10/03/2015 à 11:53
Observons la couverture de l'album. Chacune et chacun sait reconnaître Jacobs dans l'égyptologue Jacobini figé dans le sarcophage n°14. Mais dans le suivant, le 15, qui est ce Trentin ? Dans la première version, en N&B, de 1932 (voir Archives, tome 3, page 27) le nom est Trentinati. La terminaison italienne dans la version en couleurs passe du sarcophage 15 au sarcophage 14. Jacobs devient Jacobini et Trentini (re)devient Trentin et change de visage. Cette curiosité est-elle l'amorce du… voir la suite
nicnol
30/12/2014 à 16:35
Dans la conception primitive de "Les Cigares du Pharaon", Hergé est plus que jamais sous l'influence de ses lectures attentives du "Crapouillot" ... en l'occurrence, très certainement, le remarquable numéro paru en 1932 ayant pour objet "Les sociétés secrètes" et tout particulièrement l'article de Lucien Farnoux-Reynaud consacré à la franc maçonnerie ...

Concentré, dans "Tintin en Amérique" sur "Chicago" et ses groupes criminels rivaux (Bobby… voir la suite
jacquesherve
01/03/2014 à 21:56
A noter toutefois deux petites erreurs:
-Tout d'abord, la dissymétrie entre l'itinéraire de la croisière à bord de l'Epoemo narrée par Tintin et celle tracée sur la carte en première page. En effet, selon la carte, la croisière fait le tour de la Méditerranée avant de croiser Gibraltar, tandis que selon Tintin, l'Epoemo passe le canal de Suez afin d'atteindre les Indes puis Shangai.

====> La carte dans la version couleurs a été reméniée à cause de la fermeture du Canal de Suez intervenu… voir la suite
Afficher plus de commentaires
Créez votre compte Tintin
De 5 à 12 lettres et/ou chiffres
Une confirmation sera envoyée à cette adresse
Minimum 6 caractères
Suite...
Vous êtes sur le site officel de Tintin.
Aucune information vous concernant n'est enregistrée avant votre approbation finale.
Consultez notre politique de confidentialité
Merci ! Pour vérifier votre email, veuillez entrer le code à 4 chiffres que vous avez reçu à .
Si vous ne l'avez pas reçu, vérifiez l'adresse ou regardez dans votre courier indésirable.
Les chiffres ne sont pas bons...
Retour
Suite...
Merci !
Votre compte est maintenant prêt à être créer.

En créant votre compte, vous acceptez de vous conformer aux Conditions générales de Tintin.com.

Vous acceptez de recevoir de la part de Tintin.com des notifications personnalisées liées à Tintin (nouveaux événements ou expositions, nouveaux livres ou produits etc.).

Vous pourrez régler vos préférences de notifications dans votre compte.

  
Merci d'accepter les conditions
Créer mon compte Tintin
Connexion
Mot de passe oublié
Entrez votre email, vous allez recevoir un lien pour réinitialiser votre mot de passe.
Mot de passe oublié
Un email avec un lien pour réinitialiser votre mot de passe a été envoyé à votre adresse.
Logo Tintin

Pour accéder à ce contenu, vous devez être inscrit à Tintin.com

Connexion / inscription
Pour obtenir votre passeport syldave, vous devez d’abord créer un compte Tintin.com.
Inscrit depuis le
Dernière connexion le
Logo Tintin English Nederlands Español 中文 日本語